Comptoir des mines galerie

EXPOSITIONS

Le Comptoir des Mines Galerie est un nouveau centre d’art contemporain au Maroc, situé à Marrakech.

Le Comptoir des Mines Galerie est un espace d’art permanent proposant plusieurs expositions dans l’année. Il ambitionne de travailler aux côtés des meilleurs artistes
issus du continent pour permettre la réalisation de leurs projets et leur donner la plus importante visibilité.
Sa programmation encourage plusieurs formes d’interactions culturelles, à travers des expositions, mais également des cartes blanches et des programmes de résidences.
Plusieurs ateliers-logements sont mis à disposition des artistes afin d’encourager la recherche et la création.

Expositions en cours

Expositions
« POÉSIES AFRICAINES »
DU 21 FÉVRIER AU 22 AVRIL 2019

Le Comptoir des Mines Galerie a le plaisir de s’associer à la seconde édition de la foire d’art africaine 1 :54 pour proposer un ensemble d’expositions et de projets artistiques au public dans ses différents espaces.

Cette fois-ci nous avons décidé de nous aventurer dans les champs poétiques « de la mélancolie » ou du spleen de l’artiste africain à partir du Maroc.

Les projets proposés nous feront voyager en cet imaginaire mélancolique ou les artistes issus du Maroc abordent des thématiques communes à l’ensemble du continent.

ŒUVRES

MOHAMMED KACIMI, Technique mixte sur toile, Signée en bas à droite, 180x158 cm
KHALIL NEMMAOUI, Sans titre #11, 2018, Série Air Twelve Land, Edition 1/3 + 1EA, Tirage pigmentaire contrecollé sur dibond sous diasec, 150 x 200 cm
LARBI CHERKAOUI, RISSALA - MESSAGE, 2018, Installation Touches de claviers sur bois, Edition 1/3 + EA, 101 x 169 cm
LARBI CHERKAOUI, IBADA - CULTE - CULT, 2018 - 2019, Installation Circuits électroniques polis sur bois, Edition 1/3 + EA, 109 x 155 cm
MOHAMED AREJDAL, ANATOMIE D'UN VOYAGEUR, 2019, Installation murale Résine, fils de cuivre et fixateurs d'Hofmann, 230 x 180 x 40 cm
MOHAMED AREJDAL, KHAYMA_03, 2019, Tapisserie. Morceaux de tissus et vêtements cousus sur panneau, 300 x 160 cm
MOHAMED AREJDAL, NAKHIL, 2019, Tapis de laine et feuilles de palmiers découpés fixés à la punaise, 300 x 160 cm
YOUNESS ATBANE, The Abandoned Museum (untitled Africa), Maroc, 2019, 54 Figurines de 19 cm de hauteur en céramique, Edition 1/3 + 2 EA
HASSAN BOURKIA, Ensemble de 4 photographies faisant partie de l’installation « CES INCONNUS ONT UN VISAGE… »,Tirage sur plexiglas, 4 x (50 x 50 cm)
HASSAN BOURKIA, INSTALLATION « CES INCONNUS ONT UN NOM... », 2018, Cages, valises et photographies, Dimensions variables

MOHAMMED KACIMI

Mohammed Kacimi est né en 1942 à Meknès. Educateur pour enfants dans les années 60, Kacimi découvre la peinture en fréquentant l’atelier de Jacqueline Brodskis. il devient très vite une figure importante des arts plastiques au Maroc. Le peintre Mohammed Kacimi acquiert, en effet, une importance considérable à partir des années 70. il est salué en Europe et dans les pays arabes. C’est l’un des rares peintres marocains représentés par une galerie parisienne : Florence Touber. « La Revue noire » lui a consacré un numéro spécial. « Le Monde diplomatique » faisait régulièrement paraître des reproductions de ses peintures à la première page. Féru de poésie, Kacimi a publié des recueils. il a aussi un sens aigu de l’engagement pour les droits de l’Homme, qu’il plaçait au centre de son œuvre. Polis, limés, poncés, fourbis, les hommes peints par Kacimi sont débarrassés de tout superflu. Pour sonder leur mystère, Kacimi les dépossède de toute boursouflure, les réduits à leur apparence élémentaire. Mohammed Kacimi est décédé le 27 octobre 2003 à Rabat.
http://www.comptoirdesminesgalerie.com/wp-content/uploads/2018/03/Kacimi.jpg

MOHAMED AREJDAL

Mohamed Arejdal est né en 1984 à Guelmim, dans le sud du Maroc. Passionné de dessin et de sculpture, il expose en amateur dès 17 ans. Déscolarisé, il tente une traversée clandestine vers les îles Canaries qui se solde par un échec. Après son refoulement vers le Maroc, il reprend des études pour intégrer ensuite l’Institut National des Beaux-arts de Tétouan, dont il sort diplômé en 2009. Mohamed Arejdal a pu poser les bases d’une pratique pluridisciplinaire grâce à laquelle il explore les liens entre groupes sociaux qu’il questionne lors de ses rencontres où voyages. Ses performance artistiques occupent une place très importantes dans son travail ou il n’hésite pas à interpeller le public sur sa condition d’artiste, ou sur le sens de symboles puissants.
http://www.comptoirdesminesgalerie.com/wp-content/uploads/2018/03/Arejdal.jpg

MUSTAPHA AKRIM

Né en 1981 à Salé, Mustapha Akrim est diplômé de l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan en 2008. Ses installations questionnent la nature du travail et la différence entre le bâtiment et la création d’œuvres d’art à la lumière des changements constants de la société. Il fait partie de la génération d’artistes qui développe un nouveau langage afin de redéfinir le fondement de l’expression des arts visuels au Maroc, cherchant une nouvelle liberté d’expression en rompant avec l’esthétique développée dans la période post-coloniale. Il vit et travaille à Rabat et Salé.
http://www.comptoirdesminesgalerie.com/wp-content/uploads/2018/03/Akrim.jpg

YOUNESS ATBANE

Né en 1982 Younes Atbane vit et travaille entre Casablanca et Berlin. Sa pratique artistique est basée sur la relation entre le domaine de l’art, ses acteurs et ses politiques. Il a suivi différents programmes et a participé à plusieurs projets artistiques internationaux en France, Maroc, Belgique et Espagne. Sa pratique utilise plusieurs médiums, notamment: le spectacle vivant en tant qu’espace de réflexion, la réalisation d’installations en tant que résultat de l’acte de la performance et la photographie et le dessin en tant qu’archives. Les trois pratiques sont interconnectées et interdépendantes.
http://www.comptoirdesminesgalerie.com/wp-content/uploads/2018/03/Atban.jpg

HASSAN BOURKIA

Hassan Bourkia est né le 19 Décembre 1956 à El Ksiba, près de Beni Mellal. Il vit et travaille entre Béni Mellal et Marrakech. Il est écrivain, traducteur et artiste plasticien. Il a exposé dans les plus importantes galeries au Maroc, comme au Portugal, Suisse, Qatar, EAU, France, Brésil, Mexique, Roumanie, Iran, Algérie, Syrie, Koweit, Jordanie, Monaco, Burkina Fadi, Angleterre, Iles Canaries, Tunisie et l’Egypte. Ses oeuvres font partie des collections privées et Musée, au Palais Royal, New York, La Société Générale, Emaar, Ministère des Finances, …
http://www.comptoirdesminesgalerie.com/wp-content/uploads/2018/03/Bourkia.jpg

LARBI CHERKAOUI

Larbi Cherkaoui est né en 1972 à Marrakech. Il suit différentes formations artistiques, et obtient son diplôme d’Arts appliqués. Les puissantes abstractions de Cherkaoui explorent et soulignent l’écriture arabe. Cherkaoui perpétue son art par le biais d’une expérimentation constante, couplée à sa relation instinctive avec le signe et l’apparence de la lettre.
http://www.comptoirdesminesgalerie.com/wp-content/uploads/2018/03/Cherkaoui.jpg

SIMOHAMMED FETTAKA

Né en 1981, Simohammed Fettaka est un artiste pluridisciplinaire basé entre Paris et Tanger. Il intègre en 2007 l’université d’été de la Femis (Ecole Nationale Supérieure des Métiers de l’Image et Son) puis fonde en 2008 le festival Cinéma Nachia à la cinémathèque de Tanger. Il réalise des documentaires ainsi que des vidéos expérimentales qui questionnent de manière récurrente les rapports entre représentation, individualité et politique. En parallèle de son travail filmique, il développe une pratique plus globale d’artiste visuel, s’incarnant dans des séries photographiques, des collages, des installations, ainsi que des pièces sonores, régulièrement exposés en France et à l’international. Il a également suivi le master « Programme d’expérimentation en Arts et Politiques » à l’Institut d’études politiques de Paris.
http://www.comptoirdesminesgalerie.com/wp-content/uploads/2018/03/Fettaka.jpg

KHALIL NEMMAOUI

Né en 1967, Khalil Nemmaoui découvre la photographie et la magie du processus de révélation argentique très tôt. A l’âge de 12 ans, il fabriquait déjà des sténopés pour capturer la lumière. Il travaille en tant que photographe dans les magazines qui voyaient le jour au début des années 90 et montre un premier travail personnel à l’institut Français de Casablanca en 1996, « Casablanca Fragments d’Imaginaire ». Khalil Nemmaoui se penche ensuite sur la photographie humaniste avant de revenir vers le paysage. Il publie Portfolio dans « La Revue Noire » en 1998, et participe à plusieurs expositions collectives et individuelles. En 2009, sa série la plus emblématique « La Maison de l’Arbre » est présentée à la biennale Photoquai du Musée du Quai Branly et au Caroussel du Louvre pour le « Paris Photo ». Il enchaîne ensuite des résidences et des expositions, notamment en 2010 et 2012 à la Galerie « Shart ». Il expose ainsi son travail dans des festivals prestigieux en Europe et aux Etats Unis. Sa série La Maison de l’Arbre remporte le prix de la Francophonie aux Rencontres Internationales de la Photographie à Bamako en 2011 et est nominé pour le Prix Pictet.
http://www.comptoirdesminesgalerie.com/wp-content/uploads/2018/03/Khalil-Nemmaoui.jpg

Expositions
« POÉSIES AFRICAINES »

Le Comptoir des Mines Galerie a le plaisir de s’associer à la seconde édition de la foire d’art africaine 1 :54 pour proposer un ensemble d’expositions et de projets artistiques au public dans ses différents espaces.

Cette fois-ci nous avons décidé de nous aventurer dans les champs poétiques « de la mélancolie » ou du spleen de l’artiste africain à partir du Maroc.

« La mélancolie est le plus légitime des tons poétiques » a écrit Edgar Allan Poe, et elle évoque cette tristesse indéfinie que l’on éprouve face à la fuite du temps, le bouleversement de nos sociétés, les blessures du passé mais surtout les incertitudes de l’avenir

Les projets proposés nous feront voyager en cet imaginaire mélancolique ou les artistes issus du Maroc abordent des thématiques communes à l’ensemble du continent.

Télécharger le catalogue

http://www.comptoirdesminesgalerie.com/wp-content/uploads/2019/02/Sans-titre.png

Expositions Passées

Exposition Collective
« MARE NOSTRUM »
10 Décembre 2018 au 09 Février 2019
CM Galerie / Marrakech
BACHIR DEMNATI
« L'Exposition (In)attendue »
20 Octobre au 10 Décembre 2018
CM Galerie / Marrakech
EXPOSITION MO BAALA
« BE YOUR HEART »
05 Mai au 10 Juin 2018
CM Galerie / Marrakech
Exposition collective
« Traversées/ Crossings»
22 Février au 10 Avril 2018
CM Galerie / Marrakech
Mohammed Kacimi
« Un parfum de liberté… »
30 Décembre 2017 au 10 Février 2018
CM Galerie / Marrakech
Mustapha Akrim
« Chantier II »
20 Novembre 2017 au 10 Janvier 2018
CM Galerie / Marrakech
Mariam Abouzid Souali
15 Mai au 11 Juin 2017
CM Galerie / Marrakech
Exposition Collective Dessin Contemporain
« Héros, anti-héros, Personnages extraordinaires »
15 mai au 11 juin 2017
CM Galerie / Marrakech
Abdelaziz Zerrou
Exposition du 15 Mai au 11 Juin 2017
CM Galerie / Marrakech
Khalil Nemmaoui
17 Avril au 9 Mai 2017
CM Galerie / Marrakech
Abdelkrim Ouazzani
« Ma théorie de l’évolution »
12 Novembre au 10 Décembre 2016
CM Galerie / Marrakech
Exposition Collective
« Rupture »
12 Novembre au 10 décembre 2016
CM Galerie / Marrakech
Mohammed Kacimi
« Résistance »
20 Octobre au 5 Novembre 2016
CMOOA Galerie / Casablanca
Radia Biaz Lahlou
15 au 31 Octobre 2015
CMOOA Galerie / Casablanca
Fquih Regragui
« L’hyperréalisme Romantique »
4 Juin au 4 Juillet 2015
CMOOA Galerie / Casablanca
Abdelkrim Ouazzani
« Partir c’est vivre »
18 Novembre au 06 Décembre 2014
CMOOA Galerie / Casablanca
Mohammed Kacimi
« L’Africain »
16 Septembre au 4 Octobre 2014
CMOOA Galerie / Casablanca
Exposition « Dessine-moi un Tapis »
10 Juin au 25 Juillet 2014
CMOOA Galerie / Casablanca
Radia Biaz Lahlou
“I need a hero”
28 Janvier au 22 Février 2014
CMOOA Galerie / Casablanca
Meriem Bouderbala
10 Décembre 2009 au 10 Mars 2010
Galerie CMOOA / Rabat
FAISAL SAMRA « SHANTY »
30 mars au 28 avril 2012
Galerie HD / Casablanca
REZA ARAMESH/ SHADI GHADIRIAN
15 mars au 15 mai 2010
CMOOA Galerie / Rabat
YOUSSEF NABIL
« I don’t let you die »
23 septembre au 1er novembre 2011
Galerie HD / Casablanca
AFRICAN STORIES
Exposition réalisée par André Magnin
à l’invitation de Hicham Daoudi
8 au 25 Octobre 2010
Ancienne agence Bank Al-Maghrib
Place Jamâa El Fna/ Marrakech